Un heureux évenement, nouvelle tranche de vie par Rémi Bezançon

Y a des films qui nous bouleversent, c’est comme ça. Le premier jour du reste de ta vie fait partie de mes films préférés, de ces films qui m’ont fait grandir, comprendre un peu mieux la vie.
Alors quand AuFeminin.com propose des invits pour l’avant 1ère d’Un Heureux Evenement , je saute sur l’occase! ça tombait bien , j’étais de passage sur Paris!!
J’emmène ma petite Maman dans le sous sol du siège social de Gaumont, avant 1ère plus que privé!!

Le pitch: Un couple de trentenaire décide de faire un enfant. On suit la grossesse de Bab qui jongle entre une thèse à finir, ses hormones en ébulition et un corps qui se transforme. Leur vie va être bousculée, mise à l’épreuve pour le pire mais aussi le meilleur…

Rémi Bezançon nous livre une fois encore une tranche de vie, on glisse dans la vie de ce couple qui finalement ressemble à tant d’autres.
Pio Marmai et Louise Bourgouin assurent et rassurent dans leurs rôles de deux êtres totalement dépassés par la venue d’un si petit être dans leur vie de gérant de vidéo club pour lui et de thésarde pour elle.
Trouveront ils leurs places dans ce grand chanboulement ?
Plus leur histoire se déroule plus on se dit (en tout cas moi!) qu’avoir un enfant c’est un énorme bouleversement certes dans notre train de vie mais aussi dans notre corps (pour les femmes) , dans notre vision du couple et de la famille mais aussi de la place du père dans cette relation si particulière entre la mère et l’enfant. J’en étais presque à me dire que je ne voulais pas d’enfant si avoir un enfant c’était finir comme Bab, en pleure, épuisée, perdue…
Mais le film est d’un optimisme sans faille et d’un naturel rageant.
Alors en sortant , finalement, j’étais sure de vouloir un enfant un jour, parce que ces deux là (Pio et Louise) nous parle de leur histoire avec sincérité et justesse. Jamais ils n’en font trop, jamais ils ne plongent tête baissée dans les clichés, à aucun moment on ne se dit « euh là c’est un peu gros quand même!! ». Non moi j’y crois à leur histoire comme les autres. Peut être parce que le scénar est tiré d’un bouquin d’Eliette Abécassis et que l’on se dit que oui cette histoire n’est pas sortie de nulle part et que y a qu’une mère pour la raconter comme ça!!

Un heureux évenement parlera à une femme déjà mère mais apprendra tellement aux autres femmes et ne fera pas de mal aux hommes!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s