Cafard du dimanche….

Vivre dans une ville d’un pays étranger peut faire peur, on quitte son comfort, ses amis et sa famille. Alors la première chose à faire c’est de se refaire des amis….

Quand on est étranger dans une ville, les liens deviennent plus fort. On a tous un point commun celui de vivre loin de ses proches, loin de son pays, de ses racines. Les copains qu’on rencontre alors deviennent des amis et on se crée son petit cocoon qui nous rassure et nous réchauffe le coeur.

Mais ces amitiés sont aussi douloureuses lorsqu’il s’agit de dire aurevoir, parce que finalement on sait qu’il est rare qu’un des notres reste toute la vie dans ce pays d’adoption. (moi même je ne sais pas combien de temps je resterai chez Big Ben…)
Les aurevoirs sont toujours difficiles mais si une personne de votre cocoon vous quitte ça l’est encore plus. On sait qu’on ne se reverra pas de si tôt… On a peur que les liens s’effacent..

Mais je souhaite une belle aventure à Marie , qui est une personne formidable et qui m’a beaucoup appris sur le respect de soi et m’a montré que j’étais quelqu’un de bien. J’espère venir bientôt la voir et partager un cheese cake. 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s