Review Coup de Coeur : A Warsaw Melody jusqu’au 28 Avril 2012 ♥♥♥♥♥

Y a des pièces qui touchent plus que d’autres. Souvent celles dont on se sent proches, celles qui parlent d’un sujet qui nous touche plus qu’un autre.
C’est le cas avec A Warsaw Melody, entendre la langue de mes grands parents maternels , me fait toujours un petit quelque chose.

Le pitch : Une jeune polonaise Helya , étudiante au conservatoire de musique de Moscou, tombe amoureuse d’un jeune Moscovite, Victor. Mais nous sommes en 1947 et une loi interdit les Russes d’épouser les étrangers…

L’histoire peut paraitre simple, elle l’est. Mais cette pièce est rempli de symboles de liberté, d’amour, d’espoir. Pas étonnant qu’elle eu été écrite à la fin des années 60 par le célèbre dramaturge Russe Leonind Zorin. La pièce a connu et connait encore un très grand succès. Elle a été jouée plus de 4000 fois lors de sa sortie en 1967!
Cette pièce c’est un peu comme un bon film qu’on peut revoir sans se lasser. En sortant de la salle, j’ai tout de suite fait un parallèle avec One Day ou encore Quand Harry rencontre Sally. Parfois une histoire d’Amour n’arrive pas au bon moment.

Une pièce avec une histoire classique peut vite tomber dans les clichés et platitudes ennuyeuses de deux etres qui s’aiment mais qui ne peuvent pas etre ensemble. Mais Oleg Mirochnikov (Le metteur en scène) utilise ces clichés pour servir poetiquement ce Roméo et Juliette à la Russe.
Ces deux amants valsent et s’aiment en essayant de (sur)vivre malgré les horreurs de la guerre qui restent encrées dans leur mémoire.
Mirochnikov a choisit de faire travailler ses acteurs avec une chorégraphe, d’ailleurs le titre ne parle t’il pas d’une mélodie? Le fil conducteur de cette pièce c’est la musique, la musique de Chopin qui à la fin devient une danse sans fin pour Helya (Emily Tucker).
La gaité d’Emily Tuncker (Son accent polonais est impressionnant!) est contagieuse, Helya n’est qu’une petite fille qui souhaite oublier la guerre. Victor (Oliver King) ,seulement un jeune homme sous le charme exotique de la petite Polonaise.

Acteurs justes, charmants. Mise en scène intelligente et simple. Mention spéciale pour avoir eu l’intelligence de jouer les changements de décor. Rien de pire lorsque les noirs des changements de décors cassent le rythme de la pièce! 🙂

Bref vous l’aurez compris je vous invite fortement à aller voir A Warsaw Melody au Theatre Arcola, à Daltson.

♥♥♥♥♥

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s