Don Giovanni ….. est gay! ♥♥♥♥ Opéra de Mozart au Heaven.

Lorsque j’ai reçu l’invitation pour assister à une nouvelle version gay du Don Giovanni de Mozart, je dois avouer que j’ai eu un peu peur…. Le mot gay dans une présentation nous fait penser à caricatures, exagérations, too much…
Mais je suis curieuse, surtout que la perfomance se déroule dans un nightclub!

Certes le célèbre Opéra de Mozart a été revisité, les lyrics ré-écrites mais l’intrigue reste la meme.

Londres 1987, lors d’une nuit d’été Don, beau gosse plein de muscles, est propriétaire d’une boite de Nuit et il aime les jeunes garçons. Son leitmotiv sex, drugs and rock’n’roll. Il prend plaisir mais ne s’attache pas. Ses « victimes » veulent lui faire payer….

C’est la mode de faire des versions modernes des Opéras classiques. Et c’est pas plus mal. L’Opera devient accessible et compréhensible pour tous. Les obsessions, la folie de Don n’était elle pas la meme au 18ème siècle et en 1987? Peut importe si Don est gay, ce qui importe ce sont les relations humaines. Comment cet homme sans coeur, sans scrupule finit par perdre la raison? C’est un peu comme le Karma. Don a été en quelques sortes puni pour son égoisme et par sa vanité.

OK les puristes ne trouveront pas forcément leur compte dans cette adaptation libre, qui sort des sentiers battus. Mais j’ai passé un très bon moment, c’est innovant, frais et pour tous.

La mise en scène nous emmène dans les differents lieux de l’Opera: tantot une rue de Soho, dans un fast food ou encore sur un banc d’Embakment. Ce retour dans les années 80 est assez bien fait, les costumes, l’ambiance nous transportent. Seul petit bémol, le succès de la production fait que les spectateurs étaient trop nombreux. On nous invite à suivre les comédiens mais malheureusement nous ne pouvions pas bouger de notre place (debout).
En parlant des interprètes, c’est un peu inégal. Je ne sais pas si c’est l’accoustique de l’endroit mais deux des actrices n’étaient pas à la hauteur de leurs autres partenaires ( Zoe Bonner et Helen Winter). Elles ont certes de très belles voix mais la puissance vocale n’était pas là….
Par contre grand Bravo à Duncan Rock (Don) ( quel Rock ce Rock! Bon ok c’est trop mais il fallait que je la fasse! 🙂 ). Il assure le role principal avec brio, sa voix et son charisme m’ont donné des frissons!
Félicitons également les autres interpretes qui assurent le show!

La petite note en plus, (en dehors du corps de reve de Duncan Rock 😉 ), c’est que malgré que l’Opera se déroule dans une boite de nuit et non pas dans un theatre classique, l’orchestre était là, à 2 m de nous. C’est très agréable d’avoir de vrais musiciens et non pas une bande sonore. L’adaptation est très reussie et lorsque l’on passe une partie musicale arrangée style années 80, on ne peut s’empecher de sourire et de se dire que finalement ça devait etre sympa ces années là!

Don Giovanni The Opera , Love everlasting Performance dates: 15th, 16th, 22nd, 23rd, 29th and 30th April
Location Heaven, Under The Arches, Villiers Street, London WC2N 6NG http://www.heavennightclub-london.com, 020 7930 2020 Tickets Tickets can be purchased from http://www.ticketmaster.co.uk/venueartist/254189/1677123?camefrom=CFC_UK_TH0401_WEBLINK Website http://www.dongiovannitheopera.com ( Metro Charing Cross)
♥♥♥♥
Directed by Dominic Gray
Music Direction by Colin Pettet
Lyrics by Ranjit Bolt

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Copyrights: Martin Cullum

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s