Huis Clos saison 2 par Something Wicked Production

Qu’on soit croyant ou non, on s’est tous posé la question un jour: Que se passe t’il lorsqu’on est mort? Paradis? Enfer? Réincarnation? Les choix sont multiples et les questions restent sans réponse…

Dans Huis Clos, Jean Paul Sartre explore ce mystère de toute une vie! Et si après notre mort nous nous retrouvions dans une pièce, close, sans aucun moyen d’en sortir, coincé avec deux autres personnes dans la meme situation? Si finalement « l’enfer c’etait les autres »? Parce que Garcin, Estelle et Inès sont en Enfer. Leurs secrets se reveleront au fur et à mesure de la pièce, ils devoileront leurs vies et leurs secrets profondément enfuis. Secrets qu’ils cracheront à la figure des autres, sorte de libération perverse qui finira par les hanter pour toujours!

C’est la deuxième fois que je vois Huis Clos par Something Wicked Theatre, la dernière fois c’était en 2010. Beaucoup de changement dans cette nouvelle production sauf David Furlong qui reprend son role de Garcin (avec beaucoup de lourdeur, dans le bon sens du terme 🙂 ) .Sinon nouveau metteur en scène (David Cottis), nouvelle Estelle (la rayonnante Pauline Cousty) et nouvelle Inès (l’imposante Camille Gernevet) et un nouveau garçon (Gaspard Caens petit mais costaud!) .
Je dois avouer que meme si j’aime ce texte, je pensais m’ennuyer un peu. Mais quelle (belle) surprise que cette nouvelle production! J’ai découvert de nouveaux aspects de la pièce. La mise en scène de David Cottis apporte une réelle clarté au texte de Sartre , j’ai été complètement (re)happée par l’histoire.
J’ai eu la chance de prendre un café avec David Furlong et Pauline Cousty. Ils me racontaient comment ces personnages les hantent meme en dehors du plateau. C’est assez compréhensible vu l’énergie et l’intensité déployées lors de cette heure et vingt minutes.
David Furlong incarne Garcin avec beaucoup de gravité et de maturité. On sent le poid du remord rien qu’en regardant David assit sur sa chaise. Pauline Cousty est Estelle, vibrante, sensuelle ,en demande éternelle d’amour. Elle joue sur tellement de tableaux différents qu’elle nous surprend presque à chaque réplique. Quant à Camille Gernevet, elle envoie tellement d’énergie que chacune de ses phrases sont comme une baffe, pour ses partenaires mais aussi pour les spectateurs. Je n’oublie pas Gaspard Caens qui n’a pas le role le plus facile, le maitre hotel de leur dernière demeure, un garçon blasé voir inhumain.
Ces comédiens ont ouvert une grande porte, une porte ouverte sur des choses que je n’avais pas forcément vu ou compris. Comme le coté très Lynchien de la pièce, la blonde , la brune, le coté sexuel des vies, l’envie d’aimer pour etre aimé. Ici la phrase « l’Enfer c’est les autres » prend tout son sens. On est chacun le miroir de l’autre, on se voit dans les yeux de l’autre et c’est dans les yeux des autres que notre existence , notre vrai moi prend forme. Comme ses personnages qui observent la vie sur terre qui continue sans eux, c’est insupportable à regarder, surtout l’image que l’on laisse, mais ils ne peuvent pas s’en empecher. Leur raison d’etre ne tient qu’à ce fil, le fil de leurs vies…

Je vous conseille donc vivement de vous rendre à ce Huis Clos intense, juste et haletant, qui rend un hommage mérité à ce grand dramaturge: Jean Paul Sartre.

Gaspard Caens – Le garçon
David Furlong – Garcin
Pauline Cousty – Estelle
Camille Genevet – Inès

september 18th-30th
evening performances tuesday-saturday (except the 25th) at 7.45pm
sundays at 6.30pm
matinee performances wed 19th, sat 22nd, wed 26th, fri 28th at 2.30pm
tickets £14 (£12 concs)
to reserve call: 02089324747

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s