Twelfth Night at the Apollo: Une merveille! ♥♥♥♥♥

Ce n’est pas la 1ère fois que je vous dis que Shakespeare est un maitre! Un maitre, un Saint de la dramaturgie meme! (Je n’ai pas peur des mots aujourd’hui! :))

On connait ses tragédies épiques, historiques ou encore romantiques mais on connait moins ses comédies poétiques et chevaleresque. C’est un tort auquel il faut absolument remédier!

Beaucoup de bruit pour rien, Le Songe du Nuit d’Eté, Comme il vous plaira sont parmi les plus connues!

Ces comédies sont parfaitement orchestrées par Will, les personnages apportent couches sur couches à l’histoire et au comique (de situation souvent!). En tant que comédien c’est un plaisir de jouer du Shakespeare, on rebondit, on se surprend les uns les autres et malgré l’age des pieces, on a une grande liberté de jeu!
Dans La Nuit des Rois (Twelfth Night) qui se jouent depuis Vendredi sur les planches de l’Appolo (31 Shaftesbury Avenue), les acteurs sont tous des hommes.

Les roles d’hommes sont joués par des hommes et les roles de femmes sont joués… par des hommes! On revient plus de 300 ans en arrière! A l’époque de Shakespeare une loi interdisait aux femmes de jouer au theatre, les dramaturges écrivaient donc leur pièce pour quelles soient jouées par des hommes! Ca nous parait fou, bizarre voire drole aujourd’hui! Mais les femmes n’ont pas eu le droit de jouer au théatre avant 1660! L’Eglise avait interdit ce métier au femme car c’était, dixit les affaires religieuses de l’époque, un métier non honorable!
Il a fallu attendre l’autorisation du Roi Charles II pour que l’on puisse voir des femmes sur scène!

Cette production tout à fait originale, a donc prit le partie de n’avoir que des acteurs! Je dois dire que j’ai été absolument BLUFFée! Bon ok ce sont des grosses pointures, les acteurs ont tous un CV long comme mon bras et ont reçu pas mal d’Awards (Stephen Fry is Malvolio, Mark Rylance: Olivia…)! Ils sont parfaits, pas un cheveux de travers, ils savent ou ils vont, et gérent le plateau comme si c’était leur seconde maison!
On a meme oublié que les femmes n’étaient pas vraiment des femmes! Leur élégance féminine rend grace à toutes les femmes, leurs voix , leurs mains, tous leurs gestes sont hantés par une grace divine propre aux femmes de cette époque. Ils ne marchent pas sur le sol, ils flottent dans les airs! Aucune femme n’aurait aussi bien joué! Mark Rylance est juste parfait! Petit coup de coeur pour Paul Chahidi qui joue Maria (role que j’ai joué!), la 1ère Dame, dévouée et coquine à la fois!

Puisque la pièce parle de mélange de sexe, de changement d’identité, rien de plus naturel que de perdre encore plus le public avec le changement de sexe des acteurs!

Formidable pièce, avec de formidables acteurs mis en scène divinement et simplement, on ne peut qu’aimer!

Pour moi, c’est la meilleure pièce de l’année Peut etre exquo avec The Master and Margarita et The Suit de Peter Brook) ♥♥♥♥♥ , j’ai redécouvert cette comédie et découvert des multitudes d’interpétations qui ne m’avaient pas sauter aux yeux auparavant! Quel bonheur! (Best play of the year!

Jusqu’au 10 Février, (Egalement à l’Apollo: King Richard the Third)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s