Anatomia Publica (Au Barbican du 21 au 25 Janvier), un Spectacle tranchant à découvrir lors du Mime Festival (Londres)

Aujourd’hui c’est Tomeo Vergès le fondateur de Man Drake et le metteur en scène d’Anatomia Publica (Au Barbican du 21 au 25 Janvier) qui nous ouvre les portes de ce conte visuel, étrange et fascinant.
Fils de boucher il a toujours été fasciné par la relation à la chair, et par l’aspect de repulsion et d’attirance qu’apporte le travail de la viande.

man-drake-2014

1/ Pouvez vous nous présenter votre spectacle?

Avec Anatomia Publica, il ne s’agit pas d’aller chercher ce qui se trouve à l’intérieur d’un corps, mais de dévoiler ce qui se trame en dessous de la surface apparente de nos actes. Comme le scalpel ouvre les chairs et donne à voir les viscères, la déconstruction et la décomposition de la gestuelle du corps révèlent les strates qui composent une action.

Nourri d’éléments autobiographiques et inspiré des films du cinéaste Martin Arnold, faits de pannes, de soubresauts, de courts-circuits, Anatomia Publica est un travail sur la décomposition du geste.
Les corps des danseurs entrent dans un mouvement saccadé, flux continu de ruptures nerveuses, ils semblent hystériques, compulsifs, maniaques, ils bégaient, ont des tics, puis soudainement se figent, immobiles. Les interprètes se trouvent prisonniers virtuels d’un espace dans lequel le temps réel, marqué par une horloge, fait un contrepoint au temps dilaté et diffracté provoqué par leur rythme.
Pièce d’horlogerie et conte hystérique, Anatomia Publica interroge les mécanismes qui agissent sur notre inconscient. Un vaudeville expérimental où se côtoient étrangeté, humour et cruauté.

man-drake-2014-01

2/ En quoi est il important de participer au London International Mime festival?

C’est l’opportunité de présenter notre travail sur plusieurs jours à un public anglais, aux professionnels de la région aussi. Le London International Mime Festival correspond tout à fait à notre travail, qui se situe du côté du physical theatre.

3/ Quelle est la particularité de votre art?

Aujourd’hui, il est très difficile de définir ce qu’est la danse contemporaine, beaucoup de spectacles côtoient le théâtre, le cinéma, la vidéo, les arts plastiques… avec des danseurs qui parlent ou qui ne dansent pas. Notre travail se situe entre la danse, le théâtre et les arts plastiques mais le point de départ est toujours le corps. Irène Filiberti le décrit comme « Une danse crue, nerveuse, énigmatique et scandée par les souterraines pulsions de l’homme. Un théâtre de l’espace et des matières, ou plutôt des objets, qui s’éprouvent et souvent sont détournés de leur fonction première. Un monde fantastique qui flirte avec le théâtre et l’humour. »

4/ Pouvez vous nous en dire plus sur votre processus de création ?

Pour la préparation d’un nouveau travail, l’équipe artistique se réunit pendant une semaine, j’expose la thématique à explorer, nous regardons des photos, nous visionnons des films. Cela suscite des questions, des échanges entre nous. Puis chacun repart dans sa vie et prend des notes sur tout ce qui peut nourrir le travail. Après un certain temps, quand on se retrouve à nouveau, chacun arrive avec son matériau et on commence à travailler sur la base de l’improvisation.

Pour Anatomia Publica par exemple, nous avons vu les films du cinéaste expérimental Marin Arnold et nous avons travaillé sur la décomposition du mouvement. La forme finale du spectacle apparaît petit à petit mais reste en mouvement jusqu’à la dernière représentation.

man-drake-2014-02

Anatomia Publica par Man Drake c’est au Barbican du 21 au 25 Janvier 2014
£16
http://www.mimelondon.com/man-drake2014.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s